Qu’est-ce qu’un marché décentralisé ?

Points clés :

• Un marché décentralisé est une technologie numérique, qui permet aux acheteurs et aux vendeurs de titres de traiter directement entre eux au lieu de se rencontrer dans une bourse traditionnelle.
• Un exemple courant de marché décentralisé est celui de l’immobilier, où les acheteurs traitent directement avec les vendeurs.
• Un exemple plus récent est celui des places de marché de monnaies virtuelles et du système de Blockchain, qui utilise la cryptomonnaie.

Dans un marché décentralisé, la technologie permet aux investisseurs de traiter directement les uns avec les autres au lieu d’opérer à partir d’une plateforme centralisée qui joue les intermédiaires. Les marchés virtuels qui utilisent des devises décentralisées, ou cryptomonnaies, sont des exemples de marchés décentralisés.

Comment fonctionnent les marchés décentralisés ?

Au lieu qu’une entreprise disposant d’un site web offre un lieu de rencontre central pour les acheteurs et les vendeurs, les marchés décentralisés fonctionnent en permettant aux acheteurs et aux vendeurs de se connecter directement les uns aux autres. Pour ce faire, ils exécutent un programme de pair-à-pair sur leur ordinateur et utilisent des devises numériques telles que le Bitcoin pour le paiement.

Exemples de marchés décentralisés

Les marchés décentralisés sont souvent associés aux cryptomonnaies, mais en réalité il s’agit de tout marché ou acheteurs et vendeurs peuvent se retrouver et négocier sans tierce partie.

Marché du Forex

Le marché des changes (forex) est un exemple de marché décentralisé, car il n’existe pas de lieu physique unique où les investisseurs vont acheter et vendre des devises. Les traders forex peuvent utiliser internet pour vérifier les cotations des devises auprès de différents négociants du monde entier. Le Marché Forex est un marché mondial décentralisé dans lequel toutes les devises sont négociées les unes par rapport aux autres !

L’immobilier

Les biens immobiliers sont traditionnellement vendus sur un marché décentralisé, où les acheteurs et les vendeurs peuvent effectuer leurs transactions sans passer par une chambre de compensation.

Les marchés virtuels

L’avènement de la technologie Blockchain et des cryptomonnaies a créé davantage de possibilités pour les marchés décentralisés. Généralement, les marchés virtuels ne sont pas réglementés, ce que leurs partisans estiment être une bonne chose. La technologie et les supports — tels que la monnaie décentralisée — d’un marché virtuel donnent aux investisseurs un sentiment de sécurité et de confiance dans leurs transactions.

La croissance des marchés qui utilisent les monnaies décentralisées pour les transactions financières a conduit à des discussions sur les moyens d’introduire une éventuelle réglementation. Si cela devait se produire, les partisans des marchés virtuels pourraient considérer que cela réduirait les avantages qu’ils perçoivent actuellement en termes d’anonymat et de contrôle direct de leurs transactions.

Qu’est-ce que la monnaie décentralisée ?

La « monnaie décentralisée », la « monnaie de pair-à-pair » et la « monnaie numérique » font toutes référence à des méthodes de transfert de richesse ou de propriété sans avoir besoin d’une tierce partie.

La plupart des marchés centralisés, et certains décentralisés utilisent une monnaie fiduciaire — ou de la monnaie physique — émise par une banque centrale, comme le dollar américain. La monnaie décentralisée est utilisée principalement sur les marchés virtuels. Deux exemples de monnaie décentralisée sont le bitcoin — la « monnaie » utilisée sur la plateforme Bitcoin — et l’éther — utilisé sur Ethereum.

Avantages et inconvénients des marchés décentralisés

Avantages

  • Certains pensent que les marchés décentralisés peuvent réduire considérablement les piratages informatiques parce qu’il n’y a pas une seule ressource de données qu’ils peuvent tenter d’infiltrer.
  • Les marchés décentralisés permettent la transparence entre les parties, surtout s’ils utilisent une technologie qui garantit que toutes les parties partagent des données et des informations d’un commun accord.
  • De nombreux utilisateurs des marchés virtuels décentralisés perçoivent leur manque de surveillance réglementaire comme un avantage — ou une liberté — par rapport aux tiers gestionnaires (comme les banques).
  • L’absence d’intermédiaires se traduit par des coûts de transaction moins élevés que sur les marchés réglementés.

Inconvénients

  • Un inconvénient de ce manque de contrôle, cependant, pourrait être qu’il n’existe pas d’autorités de contrôle pour surveiller les transactions, offrir une assistance ou fournir un cadre juridique.
  • Étant donné que de plus en plus de transactions financières sont effectuées par l’intermédiaire de marchés décentralisés, elles peuvent poser des problèmes aux autorités de régulation et à l’application de la loi. En comparaison, les marchés centralisés donnent aux régulateurs une voie claire pour prendre des mesures, si nécessaire, concernant les transactions qui pourraient être suspectes.

Conclusion

Les marchés décentralisés nous permettent de reproduire — en ligne — notre capacité à acheter et à vendre des choses en personne et directement les uns aux autres. Cela permet d’éviter les intermédiaires, ce qui se traduit par l’absence de frais et de restrictions sur les échanges.

Précédent

Qui est Satoshi Nakamoto ?

Qu’est-ce qu’un marché centralisé ?

Suivant