Que sont les Stablecoins (ou cryptomonnaies stables) ?

Qu’est-ce qu’une Stablecoin ?

Les Stablecoins (monnaies stables) sont des actifs numériques conçus pour imiter la valeur des monnaies fiduciaires comme le dollar ou l’euro. Ils permettent aux utilisateurs de transférer rapidement et pour peu de frais des fonds dans le monde entier tout en maintenant la stabilité des prix.

Les cryptomonnaies comme le Bitcoin et l’Ethereum sont connues pour leur volatilité lorsqu’elles sont évaluées par rapport aux monnaies fiduciaires. Il faut s’y attendre, car la technologie Blockchain est encore très récente et les marchés des cryptomonnaies sont relativement petits.

En tant que moyen d’échange, les cryptomonnaies sont excellentes d’un point de vue technologique. Cependant, les fluctuations de leur valeur en ont fait des investissements très risqués et pas idéaux pour effectuer des paiements. Au moment où une transaction est réglée, les cryptomonnaies peuvent avoir une valeur nettement supérieure ou inférieure à celle qu’elles avaient au moment de leur envoi.

Les Stablecoins permettent de contourner ce problème. Ces actifs connaissent des fluctuations de prix négligeables et suivent de près la valeur de l’actif sous-jacent ou de la monnaie fiduciaire qu’ils émulent. En tant que tels, ils servent d’actifs refuges fiables dans un contexte de marchés volatils.

Les Stablecoins peuvent maintenir leur stabilité de plusieurs manières et dans cet article, nous examinerons certains des mécanismes utilisés, leurs avantages et leurs limites.

Comment fonctionnent les Stablecoins ?

Il existe plusieurs catégories cryptomonnaies stables dont voici les plus courantes.

Les Stablecoins garanties par des monnaies fiduciaires (Fiat-backed ou fiat-collateralized stablecoins en anglais)

Ce type est le plus populaire et est directement garanti par une monnaie fiduciaire avec un ratio de 1:1. Un émetteur central (ou une banque) détient un montant de fiat en réserve et émet un montant proportionnel de cryptomonnaie.

Par exemple, l’émetteur peut détenir un million de dollars et distribuer un million de pièces de cryptomonnaie d’une valeur d’un dollar chacune. Les utilisateurs peuvent les échanger librement comme ils le feraient avec n’importe quelle cryptomonnaie, et à tout moment, ils peuvent les revendre pour leur équivalent en euros ou dollars.

Il existe évidemment un risque : il faut faire confiance à l’émetteur. Il n’existe aucun moyen pour un utilisateur de déterminer avec certitude si l’émetteur détient des fonds en réserve. Au mieux, la société émettrice peut essayer d’être aussi transparente que possible lorsqu’il s’agit de publier des audits, mais le système est loin d’être sans faille.

Les cryptomonnaies stables garanties par des monnaies les plus connues sont :

  • Tether (USDT)
  • TrueUSD (TUSD)
  • Paxos Standard (PAX)
  • Gemini Dollar (GUSD)

Binance offre aussi deux cryptomonnaies stables qui sont garanties par des fonds d’investissement — BUSD, qui est indexé sur le dollar américain, et BGBP, qui suit la livre sterling.

Les avantages :

  • Elles offrent une stabilité totale par rapport à la volatilité des autres cryptomonnaies et les fluctuations de prix sont minimes
  • Elles ont une structure relativement facile à comprendre, car le concept de fiat-backed est simple

Les inconvénients :

  • Elles sont très réglementées et impliquent une surveillance et une réglementation stricte
  • La confiance dans un tiers est une nécessité pour que la monnaie fiduciaire soit garantie et stockée en toute sécurité par un dépositaire et doivent de préférence faire l’objet d’un audit pour garantir que la cryptomonnaie reste entièrement garantie
  • Elles sont centralisées afin de maintenir la proportion 1:1

Les Stablecoins garanties par d’autres cryptomonnaies (Crypto-backed en anglais)

Ces Stablecoins sont le miroir de leurs homologues fiat-backed vu précédemment, la principale différence étant qu’une autre cryptomonnaie (et non de la monnaie fiduciaire) est utilisée comme garantie. Comme la cryptomonnaie est numérique, des contrats intelligents (smart contracts) gèrent leur émission.

Il convient de noter que la politique monétaire est déterminée par les électeurs du réseau dans le cadre d’un système de gouvernance. Cela signifie que vous ne faites pas confiance à un seul émetteur, mais que vous avez confiance en tous les participants au réseau qui agiront toujours dans le meilleur intérêt des utilisateurs.

Pour acquérir ce type de Stablecoins, les utilisateurs verrouillent leur cryptomonnaie par un contrat, qui émet le token. Plus tard, pour récupérer leur garantie, ils remboursent les tokens dans le même contrat (avec les intérêts éventuels). 

Les mécanismes spécifiques varient en fonction de la conception de chaque système. Il suffit de dire qu’un mélange de théorie et d’algorithmes incite les participants à maintenir le prix stable.

Les avantages :

  • Il y a un niveau de décentralisation plus élevé
  • La réglementation et les transactions sont faciles et rapides parce qu’elle repose entièrement sur une Blockchain
  • Aucun dépositaire n’est requis pour le stockage
  • La liquidité est plus élevée que celle des jetons adossés à des fiats
  • Aucun audit externe n’est requis.

Les inconvénients :

  • Le système est plus complexe
  • Le système a moins de chances d’être stable en cas d’augmentation ou de diminution extrême de la cryptomonnaie sous-jacente
  • La monnaie est donc dépendante de la cryptomonnaie sous-jacente

MakerDAO (DAI) est un exemple de crypto-backed stablecoin.

Stablecoins algorithmiques ou non-collateralized stablecoin

Les pièces stables algorithmiques ne sont pas garanties par des monnaies fiats ou des cryptomonnaies. Au contraire, leur ancrage est entièrement réalisé par des algorithmes et des contrats intelligents qui gèrent des jetons. Sur le plan fonctionnel, leur politique monétaire reflète étroitement celle utilisée par les banques centrales pour gérer les monnaies nationales. 

Essentiellement, un système algorithmique de monnaie stable réduira l’offre de monnaie si le prix tombe en dessous du prix de la monnaie fiduciaire qu’il suit. Si le prix dépasse la valeur de la monnaie fiduciaire, de nouveaux jetons entrent en circulation pour réduire la valeur de la monnaie.

Cette catégorie est appelée « Stablecoins non garanties » (non-collateralized stablecoins). C’est techniquement incorrect, car ils sont garantis — mais pas de la même manière que les deux catégories précédentes. En cas de mouvement très volatil, les pièces stables algorithmiques peuvent être assorties d’une sorte de pool de garanties pour faire face à ces mouvements de marché exceptionnellement volatil.

Les cryptomonnaies stables non-garanties les plus connues sont :

  • Carbon
  • Basis (aujourd’hui disparu suite à des difficultés à se mettre « en règle »)

Les avantages :

  • Comme il n’y a pas de recours à des garanties, il y a indépendance par rapport à toute entité centrale
  • Il n’y a fondamentalement pas besoin de garanties, ce qui évite un certain nombre de problèmes liés à la centralisation
  • Les contrats intelligents mis en place permettent d’accroître la confiance puisque le ratio 1 : 1 est lié à un algorithme et non à une garantie

Les inconvénients :

  • Les mécanismes sont beaucoup plus complexes que les pièces de monnaie stables garanties

Avantages et inconvénients des pièces de monnaie stables

Le principal avantage des pièces de monnaie stables est leur potentiel à fournir un moyen d’échange complémentaire aux cryptomonnaies. En raison de leur grande volatilité, les cryptomonnaies n’ont pas pu être utilisées à grande échelle dans des applications quotidiennes telles que le traitement des paiements. En offrant des niveaux plus élevés de prévisibilité et de stabilité, ces monnaies stabilisées résolvent ce problème.

En agissant comme une protection contre la volatilité, les monnaies stables peuvent également jouer un rôle dans l’intégration des cryptomonnaies aux marchés financiers traditionnels. Dans l’état actuel des choses, ces deux marchés existent en tant qu’écosystèmes séparés avec très peu d’interaction. Avec la disponibilité d’une forme plus stable de monnaie numérique, il est très probable que les cryptomonnaies seront de plus en plus utilisées sur les marchés de prêts et de crédits qui, jusqu’à présent, étaient exclusivement dominés par les monnaies fiduciaires émises par les gouvernements.

En plus de leur utilité dans les transactions financières, les monnaies stables peuvent être utilisées par les commerçants et les investisseurs pour diversifier leurs portefeuilles. L’affectation d’un certain pourcentage d’un portefeuille à des pièces stables est un moyen efficace de réduire le risque global. En même temps, maintenir une réserve de valeur qui peut être utilisée pour acheter d’autres cryptomonnaies lorsque les prix baissent peut-être une stratégie efficace. De même, ces pièces peuvent être utilisées pour « verrouiller » les gains réalisés lorsque les prix augmentent, sans qu’il soit nécessaire de les encaisser. 

Malgré leur potentiel pour soutenir l’adoption des cryptomonnaies, les Stablecoins ont encore certaines limites. Les variantes garanties par monnaies fiduciaires sont moins décentralisées que les cryptomonnaies ordinaires, car une entité centrale est nécessaire pour détenir les actifs de soutien. Quant aux deux autres, les utilisateurs doivent faire confiance à la communauté au sens large (et au code source). Il s’agit encore de technologies nouvelles, il leur faudra donc un certain temps pour arriver à maturité.

Conclusion

Bien qu’elles présentent certains inconvénients, les Stablecoins sont un élément essentiel des marchés des cryptomonnaies. Grâce à divers mécanismes, ces monnaies numériques peuvent rester plus ou moins stables et cela leur permet d’être utilisées de manière fiable non seulement comme moyen d’échange, mais aussi comme valeur refuge pour les commerçants et les investisseurs. Bien qu’elles aient été initialement conçues pour fournir aux opérateurs un outil efficace de gestion des risques, il est clair que les applications des monnaies stables vont bien au-delà de la négociation. Elles constituent un outil puissant qui pourrait renforcer l’espace des cryptomonnaies dans son ensemble, en servant dans les cas où les alternatives — plus volatiles — ne sont pas idéales.

close
LES-11-ERREURS-DU-TRADER-DEBUTANT

Intéressé.e par le trading de cryptomonnaies ?

Entrez votre email pour recevoir notre ebook gratuit « Les 11 erreurs des traders débutants ».

En vous abonnant, vous acceptez de recevoir des mails de la part de BlockInfos, et vous acceptez notre Politique de confidentialité. Vous êtes libre de vous désinscrire à tout moment.

Partager sur :

Qu’est-ce qu’un Satoshi  ?

Suivant