NordVPN vs Surfshark : bien choisir son VPN

vpn protection RÉDUCTIONS EXCLUSIVES

Ne sacrifiez pas votre vie privée !

Profitez de réductions allant jusqu’à -81% et d’une « garantie satisfait ou remboursé » de 30 jours.

Lorsque vous recherchez un bon VPN, vous pouvez vous sentir perdu par le choix. NordVPN et Surfshark sont tous deux d’excellents services qui font partie des meilleurs VPNs présents sur le marché. Comment se positionnent-ils l’un en de l’autre ?

Dans ce comparatif, nous allons comparer les résultats de leurs tests de vitesse, leurs fonctionnalités, leur niveau de sécurité, leurs applications et la qualité de leur support client. Après, vous aurez une bien meilleure idée du service qui est finalement fait pour vous.

Surfshark vs NordVPN : Les fonctionnalités

Pour un service VPN, les fonctionnalités supplémentaires sont aussi importantes que les garnitures sur une pizza !

SmartDNS

De nombreux appareils multimédias ne disposent pas toujours d’un support VPN natif, c’est pourquoi NordVPN et Surfshark ont trouvé des moyens de disposer de fonctionnalités similaires à celles d’un VPN sans avoir besoin d’une application.

Dans le cas de NordVPN, vous disposez de SmartPlay. Il s’active automatiquement lorsque vous utilisez un VPN pour débloquer des sites de streaming. Bien que vous puissiez également le configurer comme une fonction SmartDNS normale qui remplacera les paramètres DNS de votre appareil, il se déclenchera également via l’application chaque fois que vous accéderez à des sites Web avec des médias géorestreints. En tant que tel, il s’agit d’un peu plus qu’un simple SmartDNS.

La formule de Surfshark s’appelle simplement SmartDNS et fonctionne exactement comme la version de son concurrent. Même le taux de réussite est similaire.

Serveurs « spécialisés »

NordVPN et Surfshark ont tous deux des serveurs spécialisés qui offrent des avantages supplémentaires à votre connexion pour des cas d’utilisation uniques :

  • Multi-saut : vos connexions passent par 2 serveurs VPN au lieu d’un, ce qui élimine toute trace de votre adresse IP réelle.
  • P2P : bien que vous puissiez faire du torrent sur n’importe lequel de leurs serveurs, une option P2P dédiée aura les meilleures vitesses.
  • IP statique : contrairement aux autres options d’IP statique, tout le monde peut utiliser les serveurs d’IP statique de Surfshark. L’adresse IP ne vous appartiendra pas en propre, mais la même adresse IP vous sera attribuée à chaque fois que vous vous connecterez à eux. Les adresses IP dédiées de NordVPN sont réservées uniquement à ceux qui paient un supplément, néanmoins contrairement à Surfshark vous êtes le seul à avoir accès à cette adresse IP particulière.
  • Onion over VPN : combine votre connexion VPN avec le réseau Tor.
  • Serveurs offusqués : serveurs spécialisés qui brouillent votre trafic en le faisant apparaître comme non-VPN.

Le Split Tunneling

C’est l’une des fonctions les plus utiles qu’un service VPN puisse avoir. Elle vous permet d’acheminer votre trafic Internet de manière beaucoup plus précise.

NordVPN et Surfshark ont des implémentations très similaires. Vous pouvez acheminer uniquement certaines applications via le VPN ou ajouter des exclusions à votre connexion VPN. Dans les deux cas, cela élimine le besoin de se déconnecter du VPN lorsque vous avez besoin de vous connecter directement.

Malheureusement, les deux fournisseurs ne l’ont mis en œuvre que sur Windows et Android. Donc, si vous êtes un utilisateur de macOs et/ou iOs, cette fonctionnalité ne sera pas disponible.

Filtres Web

Quel que soit le service que vous choisirez, vous disposerez de filtres Web pour vous protéger lorsque vous naviguez. La version de Surfshark de cette fonctionnalité s’appelle CleanWeb. Elle bloque les traqueurs et les publicités intrusives. Pour ce faire, il bloque les adresses IP connues associées à des hôtes de logiciels publicitaires, de logiciels malveillants ou de traqueurs.

La formule de NordVPN s’appelle CyberSec et fait exactement la même chose que CleanWeb — elle bloque les IPs d’une liste noire.

Autres

Dans l’ensemble, NordVPN et Surfshark ont des équivalents de presque chacune de leurs fonctionnalités. Par exemple, alors que NordVPN a une surveillance du Dark web, Surfshark a des alertes, et ils vérifient tous deux si vos données ont fuité sur le web.

Surfshark dispose cependant d’un moteur de recherche propriétaire, et d’une fonction unique de GPS Spoofing sur Android, qui vous permet de modifier les coordonnées GPS de votre appareil.

Surfshark vs NordVPN : La rapidité

Un VPN introduit un intermédiaire dans votre connexion, ce qui réduit vos vitesses de connexion. Cela signifie que la façon la plus adéquate d’évaluer la vitesse d’un VPN est en fait de mesurer la grandeur des baisses de vitesse. Nous avons calculé les vitesses moyennes par protocole de tunneling et les avons comparées d’un service à l’autre.

NordVPN et Surfshark ont tous deux des implémentations WireGuard. En moyenne, la baisse de la vitesse de téléchargement de NordVPN est de 14 %, tandis que la baisse de vitesse de téléversement est plus sévère avec 54 %. Ce ne sont pas de mauvais résultats, cependant, Surfshark parvient à battre leur score avec des chiffres encore plus impressionnants. Ses baisses de vitesse moyennes en téléchargement et en téléversement sont de 12 % et 43 %, respectivement.

L’un des favoris des utilisateurs de mobiles — IKEv2 — est également présent chez ces fournisseurs. Bien qu’il ne soit généralement pas aussi rapide que Wireguard, la baisse moyenne de la vitesse de téléchargement de NordVPN est de 28 %. La baisse moyenne de la vitesse d’upload est de 83 %, la réduction est donc assez sévère. La vitesse moyenne de téléchargement de Surfshark est de 27 %, et de 87 % pour l’upload. Donc, en termes de vitesse de téléchargement, les deux fournisseurs sont presque identiques. Cependant, NordVPN est un peu plus efficace en ce qui concerne les vitesses de téléchargement.

Bien que le protocole OpenVPN UDP soit une version plus rapide de ce protocole, les pourcentages de baisse de vitesse varient. Par exemple, NordVPN réduit la vitesse moyenne de téléchargement de 34 % et la vitesse d’upload de 77 %. En revanche, les vitesses moyennes de téléchargement de Surfshark chutent de 60 % et les téléversements de 53 %. Il semble donc que NordVPN présente des pics à certains endroits, tandis que Surfshark est globalement plus constant.

Sur le mode TCP d’OpenVPN, la réduction est souvent la pire. En effet, il s’agit d’un protocole axé sur la sécurité, et non sur les vitesses. Ainsi, les baisses de vitesse moyennes de NordVPN en téléchargement sont de 89 % et de 90 % pour les téléversements. Surfshark n’est pas si différent, avec des baisses de vitesse moyennes de 91 % en téléchargement et de 90 % en upload. Ainsi, les deux services offrent des performances presque identiques.

Dans l’ensemble, les deux services se valent : avec IKEv2 et OpenVPN (UDP/TCP), les performances sont très similaires. WireGuard de Surfshark est le plus rapide.

Surfshark vs NordVPN : la sécurité

L’un des domaines clés dans lequel vous ne devez accepter aucun compromis est la sécurité. Vous allez acheminer votre trafic Internet via un intermédiaire, vous devez donc vous assurer que vous pouvez avoir confiance.

Pour préserver la confidentialité de votre connexion, NordVPN utilise le chiffrement AES-256-CBC, tandis que Surfshark s’appuie sur AES-256-GCM et Chacha20Poly1305. Bien que la version AES GCM soit un peu plus récente et théoriquement plus sûre, ces deux options sont équivalentes.

Pour l’authentification, les deux services utilisent la fonction de hachage SHA-512, qui brouille vos informations d’identification en morceaux de taille fixe. Ainsi, votre mot de passe n’est jamais téléchargé en texte clair.

Le cryptage est identique, et les deux services utilisent des serveurs à mémoire vive uniquement et les deux sont même situés dans des pays respectueux de la vie privée.

Audits

En ce qui concerne les audits de sécurité, les deux services ont fait les choses correctement :

  • NordVPN a fait l’objet de deux audits publics pour sa politique de no-logs par PricewaterhouseCoopers (PWC), et en 2019, VerSprite a réalisé un audit de sécurité sur les applications de NordVPN.
  • Surfshark a également fait l’objet de deux audits. Ces tests ont été effectués par Cure53, qui a testé les extensions de navigateur de Surfshark ainsi que l’infrastructure du serveur et la sécurité générale de l’outil.

Politique de non-journalisation

Contrairement à Surfshark, NordVPN a fait l’objet de plusieurs audits indépendants examinant sa conformité avec les déclarations de sa politique de confidentialité et de non-journalisation (no-logs). Les audits ont été réalisés par PwC (PricewaterhouseCoopers) en 2018 et 2020. Les deux fois, l’audit a conclu que NordVPN tient effectivement ses promesses. NordVPN dispose également d’un programme de primes aux bugs sur sa page HackerOne.

Surfshark affirme également ne garder aucune journalisation, mais la seule différence c’est que jusqu’à présent aucun n’audite externe n’a été réalisé.

Infrastructures

Les serveurs VPN à mémoire vive étaient quelque chose que seule une poignée de fournisseurs avaient encore récemment. Aujourd’hui, vous pouvez trouver plus de services qui fonctionnent sans disque dur. NordVPN et Surfshark ont tous deux mis à niveau la majorité de leurs serveurs pour qu’ils fonctionnent en RAM uniquement. Cela signifie qu’il n’y a pas de disque dur dans lequel les journaux d’utilisation pourraient être écrits.

Cela limite également les possibilités d’intrusion sur les serveurs. Les serveurs dotés de disques durs pourraient permettre l’installation de portes dérobées pour la surveillance. Cependant, les serveurs à mémoire vive s’effacent à chaque redémarrage, et cela les rend — par conception — beaucoup plus difficiles à pirater.

Vie privée

Surfshark est basé dans les îles Vierges britanniques. Ce lieu respectueux de la vie privée n’appartient pas à l’alliance de surveillance Five Eyes. Le pays n’a pas non plus de lois sur la conservation des données et ne coopérera avec les services de renseignement étrangers que sur ordre des tribunaux.

NordVPN suit un modèle presque identique, mais il place son service au Panama. C’est un autre emplacement favorable à la vie privée qui est hors de portée des alliances de surveillance. Ainsi, vos données ne sont pas menacées par une législation intrusive, quel que soit le service que vous décidez de choisir.

Netflix et performances de streaming

Surfshark et NordVPN sont tous les deux capables de débloquer les sites de streaming géorestreints, et notamment Netflix, l’une des plateformes de streaming les plus populaires.

Comme on peut s’y attendre, dans nos tests, ni NordVPN ni Surfshark n’ont eu de difficultés à débloquer les bibliothèques Netflix étrangères. Nous avons pu débloquer les exclusivités américaines et nous avons réussi à nous connecter au Japon avec les deux services. Donc, si vous cherchez un VPN pour Netflix, les deux options feront très bien l’affaire. Elles prennent toutes deux en charge le Split tunneling (sur Windows et Android), de sorte que vous pouvez également configurer Netflix pour qu’il fonctionne exclusivement avec un VPN.

Nous avons également pu débloquer BBC iPlayer ainsi que d’autres services multimédias. Les deux fournisseurs n’ont déclenché aucune erreur susceptible de gâcher l’expérience. La seule différence concerne DAZN. De nombreux VPN ont du mal à débloquer ce service de streaming sportif, et Surfshark n’a pas passé ce test. Cependant, NordVPN a réussi à le faire, obtenant une série parfaite. Cela pourrait avoir quelque chose à voir avec leur arme secrète — la technologie SmartPlay.

Torrenting

Les deux VPN concurrents ont des serveurs P2P dédiés, qui sont mieux optimisés pour des téléchargements plus rapides. Avec Surfshark, vous pouvez faire du torrent sur n’importe lequel de leurs serveurs, mais les vitesses seront un peu plus faibles. NordVPN est un peu plus restrictif, mais vous pouvez aussi choisir n’importe quel serveur. Néanmoins, lorsque le trafic P2P est détecté, vous serez automatiquement reconnecté à un serveur P2P.

Cependant, NordVPN inclut également un proxy SOCKS5 gratuit. De nombreux torrenters apprécieront sûrement les meilleures vitesses et la flexibilité offertes par cette option. Cela suffit à donner à NordVPN un léger avantage sur Surfshark.

Prix

Comme avec la grande majorité des services VPN, plus l’abonnement est long, plus les économies sont importantes, et Surfshark et NordVpn ne dérogent pas à la règle !

L’une des principales différences entre les deux services est qu’avec NordVPN, vous bénéficiez de 6 connexions simultanées par compte, alors que Surfshark n’a pas de limite sur ce nombre. Vous pouvez l’utiliser avec autant d’appareils que vous le souhaitez.

L’abonnement mensuel est l’option la plus chère. NordVPN coûte 10,16 €, tandis que Surfshark sera un peu plus cher à 11,07 €. Aucune de ces deux options n’est favorable à votre portefeuille, il est donc logique de se tourner vers les options plus longues pour trouver un meilleur prix.

Leur deuxième niveau est pour des durées différentes, ce qui rend cette comparaison délicate. NordVPN a un plan annuel qui coûte 50,15 €, alors que Surfshark n’a qu’une option semestrielle à 32,24 €, ce qui coûterait 64,48 € pour une année.

Le plan de deux ans, vous permet de réaliser les meilleures économies. NordVPN facture 75,65 € pour les deux premières années, tandis que Surfshark facture 55,34 €.

Pour une durée de 2 ans, Surfshark l’emporte largement et au total, vous économisez environ 20 €.

En ce qui concerne les modes de paiements, tous les deux proposent : carte de crédit, PayPal, Apple Pay, Google Pay, Amazon Pay et bien sûr les Cryptomonnaies.

Les deux services proposent également une garantie de remboursement de 30 jours, et vous pourrez donc les essayer avant de vous engager pleinement.

Surfshark vs NordVPN : quel est le meilleur service à utiliser en Chine ?

Si vous voyagez en Chine, NordVPN et Surfshark seront en mesure de contourner le Grand Pare-feu. L’application sera ou non en mesure de le contourner, mais même en cas d’échec, les deux services proposent des tutos pour établir une connexion manuelle. Vous trouverez les tutoriels sur les pages de support client des deux services.

Emplacement des serveurs

Les deux fournisseurs ont des atouts différents. NordVPN a 5542 serveurs répartis dans 59 pays, tandis que Surfshark a 3200 serveurs dans 65 pays. Donc, avec l’un, vous obtenez plus de serveurs. Avec l’autre, vous avez un peu plus de pays parmi lesquels choisir.

NordVPN en Europe et aux États-Unis dispose d’autant de serveurs que l’ensemble du réseau de Surfshark et donc il faut s’attendre à ce que la plus grande flotte fournisse des performances plus cohérentes à travers les différents emplacements des utilisateurs.

Plateformes, interface et facilité d’utilisation

NordVPN et Surfshark prennent en charge une grande variété de systèmes d’exploitation et leurs applications sont très intuitives, de sorte que la configuration de l’un ou l’autre ne sera pas une corvée.

Les applications de bureau

Comme d’habitude, les utilisateurs de Linux n’ont pas l’option la plus jolie. Ni NordVPN ni Surfshark n’ont d’interface visuelle pour eux. Vous devrez donc utiliser le terminal pour choisir vos serveurs. Cela dit, les deux applications fonctionnent bien et nous n’avons remarqué aucun problème.

Les utilisateurs de Windows bénéficient du meilleur traitement. Non seulement ils bénéficient d’une interface utilisateur esthétiquement agréable, mais ils ont également accès à un petit nombre de fonctionnalités qui ne sont pas disponibles sur macOS, comme le Split Tunneling et le Whitelister.

Il convient de noter que les versions macOS de NordVPN et Surfshark se présentent sous deux formes : Les versions App Store et les versions à télécharger sur le site web. La version du site de NordVPN aura des mises à jour plus récentes, mais seulement le protocole de tunneling OpenVPN, alors que la version du site de Surfshark a seulement le protocole IKEv2 avec une option pour les mises à jour bêta. Donc, si vous avez besoin de plus de protocoles de tunneling, téléchargez les applications depuis l’App Store.

Les applications mobiles

NordVPN et Surfshark disposent tous deux d’une superbe version Android et iOS, mais cette dernière est un peu en retrait.

La version Android de Surfshark dispose du Whitelister et du GPS Spoofing — une fonctionnalité qu’aucun autre VPN concurrent n’a encore implémentée. La version Android de NordVPN dispose du split tunneling et de la mise en pause.

L’application iOS de NordVPN dispose d’un kill switch intégré, d’un onglet de favoris et de la surveillance du dark web et la version iOS de Surfshark comprend également un kill switch, CleanWeb et l’autoconnexion.

Support client

Si vous rencontrez des problèmes, vous disposerez de nombreuses options de support client, quel que soit le fournisseur choisi. Tous deux disposent de pages Web d’assistance à jour, avec des guides et des FAQ.

Si vous préférez une approche plus directe ou si vous avez besoin d’entrer en contact avec un humain, NordVPN et Surfshark disposent d’un chat en direct 24/7. Ainsi, vous pourrez trouver de l’aide même au milieu de la nuit.

Notre expérience avec les deux fournisseurs a été agréable. Nous n’avons pas eu à attendre dans de longues files d’attente, et lorsqu’un agent nous a été attribué, il s’est avéré bien informé et a répondu rapidement à toutes nos questions.

Même lorsque votre demande s’avère plus difficile, votre problème est transformé en ticket, et vous pouvez vous attendre à recevoir un e-mail avec une solution dans un court délai. Quel que soit le service que vous choisirez, l’assistance clientèle sera tout aussi efficace.

Quel est le meilleur ?

Dans la pratique les 2 VPNs se valent, l’un parfois devant l’autre, mais toujours d’une (très) courte tête. Il ne faut donc pas s’étonner que ces deux services se retrouvent dans la plupart des listes de « meilleurs VPN ».

En effet Surfshark et NordVPN offrent tous deux une protection et une polyvalence comparables. Qu’il s’agisse de streaming ou de torrenting, vous aurez les bons outils, peu importe le service choisi. À vous de voir si les audits supplémentaires de NordVpn en matière de non-journalisation vous rassurent, ou si vous préférez les tarifs plus abordables de Surfshark.

logo surfshark -81% sur SURFSHARK

Surfshark propose jusqu’à 81 % de réduction sur son abonnement 2 ans avec l’option « satisfait ou remboursé ».

nordvpn logo blanc -72% sur NORDVPN

NordVPN propose jusqu’à 72 % de réduction sur son abonnement 2 ans avec l’option « satisfait ou remboursé ».

close
LES-11-ERREURS-DU-TRADER-DEBUTANT

Intéressé.e par le trading de cryptomonnaies ?

Entrez votre email pour recevoir notre ebook gratuit « Les 11 erreurs des traders débutants ».

En vous abonnant, vous acceptez de recevoir des mails de la part de BlockInfos, et vous acceptez notre Politique de confidentialité. Vous êtes libre de vous désinscrire à tout moment.

Partager sur :
Précédent

Surfshark : un VPN abordable et complet ?